Accueil > Actualités > Divers > Plutôt que d'agresser votre médecin, consulter notre moteur de recherche !

Plutôt que d'agresser votre médecin, consulter notre moteur de recherche !


Le CNOM  a publié les résultats 2012 de l’Observatoire de la sécurité des médecins qui montrent un recul minime du nombre de violences à leur égard (798 en 2012 contre 822 en 2011) et du risque d'être victime d'une agression (0,40% pour 0,41% en 2011).  Les généralistes restent les plus touchés par l’insécurité, représentant 56%  des médecins agressés ce qui est plus que leur proportion dans la population médicale. Les ophtalmologistes sont une nouvelle fois en tête des spécialités les plus touchées devant les psychiatres, les dermatologues, les médecins du travail et les gynécologues/obstétriciens.  Le reproche d’une mauvaise prise en charge, dont le délai à obtenir un rendez-vous  est la cause la plus alléguée (un incident sur quatre), les tentatives de vols ou encore le refus de prescription et un temps d’attente jugé excessif sont les causes d’agression les plus citées. L’analyse territoriale des données fait apparaître une liste de départements les plus touchés très similaire à celles des années précédentes. En tête du classement de victimation apparaît le Vaucluse (1,9% des médecins du département ont déclaré un incident en 2012), suivi de la Loire (1,5%), du Cher (1,2%) et de la Seine-Saint-Denis (1,2%). Pour les agressions crapuleuses, LBCS ne peut pas faire grand-chose ! En revanche, en ce qui concerne, les délais pour obtenir un rendez-vous et les temps d’attente ou le refus de prescription (médicament et arrêt de travail), les questionnaires d’évaluation et les notes de satisfaction vous permettent de trouver ce qui vous convient sans violence !!!


VOIR LE RAPPORT DE L'OBSERVATOIRE