Accueil > Actualités > Systeme francais de sante > Robin des bois ? Mon oeil

Robin des bois ? Mon oeil


Selon le sondage sur l'égalité d'accès aux soins, réalisé par IPSOS du 28 avril au 6 mai auprès de 1.002 personnes constituant un échantillon représentatif de la population, pour la Fédération des hôpitaux publics (FHF), une majorité de Français considère que la médecine est à deux vitesses, les patients fortunés ayant plus de possibilité de mieux se soigner. Seules 42% des personnes interrogées estiment que tous les patients sont traités de manière équitable. Pour 92%, ceux qui ont de l'argent ont plus de possibilités de se faire bien soigner et pour 74% les innovations et les meilleurs traitements ne sont pas proposés à tous les patients. 75% pensent que les patients ne disposent pas des mêmes chances de se faire soigner où qu'ils vivent. Une majorité des personnes interrogées (78%) estime que le public garantit une offre de soins de même qualité pour l'ensemble des patients, alors les cliniques privées sélectionnent leurs patients (68%). Sur ce point au moins, l’affaire de l’émir qui a privatisé un pan entier de l’APHP va peut-être les faire changer d’avis ! L’hôpital Ambroise Paré de Boulogne-Billancourt a réservé 9 chambres et une salle de détente pour un émir du Golfe et sa garde rapprochée, du 8 au 13 mai. Martin Hirsch qui n’hésite pas à s’identifier à Robin des bois – il ferait payer les riches pour soigner les pauvres – explique que ces chambres ont été facturées 30% au-dessus des coûts normaux. C’est pathétique : d’une part parce que les chambres vidées pour l’occasion auraient été utiles à d’autres malades comme l’a expliqué le docteur Gérald Kierzek qui a cherché en vain une place en orthopédie pour une patiente SDF : « J’étais de garde ce 8 mai. A 19h, on a été appelés. J’avais une patiente SDF avec une fracture des deux jambes et qui avait besoin d’une place en service d’orthopédie. La régulation m’a dit qu’il n’y avait pas de places en orthopédie. Donc les pompiers l’ont amenée aux urgences générales ». Ensuite, quitte à faire dans la médecine de riches, pourquoi ne facturer que 30% au-dessus du prix ? Il faudrait s’aligner sur les tarifs de la Mayo Clinic ou sur ceux de Singapour ! Quoi qu’il en soit, pour trouver un établissement ou un médecin en connaissant ses tarifs, il n’y a que LBCS !

 

VOIR LE SONDAGE