Accueil > Actualités > Maladies chroniques > + 3 kg = - 5 mois

+ 3 kg = - 5 mois


L'obésité (IMC> 30 kg/m²), y compris dans sa forme morbide (IMC> 40 kg/m²), est en augmentation rapide dans beaucoup de pays atteignant parfois le tiers de la population adulte et les personnes qui en sont atteintes ont un plus grand risque de présenter certaines affections chroniques comme le diabète, les maladies cardiovasculaires ou des cancers et tendent à mourir plus jeunes. Pour l'attention sur ce groupe particulièrement menacé de complications et en constante augmentation, le National Cancer Institute américain a analysé les données de 20 études prospectives (méta-analyse) américaines, suédoises et australiennes pour évaluer le taux de mortalité ajusté à l'âge et au sexe ainsi que les années de vie perdues par rapport aux personnes de poids normal (IMC compris entre 18 et 25). Cela représente environ 10 000 personnes gravement obèses dont le sort a été comparé à celui de 300 000 personnes normales pendant 30 ans. L’étude conclut à un taux de mortalité un peu moins de triple pour les hommes et un peu plus de quadruple pour les femmes et une perte  5 années de vie pour un IMC compris entre 35 et 40, de 6.5 années pour un IMC de 40 à 45, de 9 années de 45 à 49, de 10 années de 50 à 55 et de 14 années au-delà. On perd donc 5 mois de vie pour chaque point d’IMC en plus soit 3.5 kg pour un homme d’1.80 m ou 2.8kg pour une femme d’1.65 m. Vous cherchez un généraliste qualifié en diététique et nutrition ? Un chirurgien viscéral pratiquant la chirurgie bariatrique ? Vous voulez savoir dans quel établissement la qualité de service est la meilleure pour une prochaine intervention ? Notre moteur de recherche multi-critères vous apportera toutes les réponses !


VOIR L'ETUDE