Accueil > Actualités > Medecine esthetique > Les bénéfices et le risque à long terme de la chirurgie bariatrique

Les bénéfices et le risque à long terme de la chirurgie bariatrique


La chirurgie bariatrique permet une perte de poids significative en cas d’obésité morbide c’est-à-dire d’indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 35 kg/m2. Une étude conduite entre 2000 et 2011 sur 1 150 personnes  dont 420   avaient  été opérées par la technique du court-circuit gastrique,  le même nombre qui n'avaient pas été opérés même si la même intervention avait été envisagée et 320 autres qu’il n’avait jamais été envisagé d’opérer. Les participants étaient tous des adultes âgés de 18 à 72 ans dont  82 % de femmes et dont l’IMC moyen atteignait 45,9 kg/m2 avant l’opération. Dans le premier groupe, la perte pondérale a été de 34,9 % à 2 ans et de 27,7 % à 6 ans. Dans les autres groupes, la variation de poids a été nulle. Ainsi, au terme du suivi, plus de 96 % des patients opérés avaient perdu au moins 10 kg et 76 % d'entre eux plus de 20 kg par rapport à leur poids de base. De plus 49% des patients du premier groupe avaient une glycémie initiale dépassant 1 g/L alors qu’ils n'étaient plus que 7 % à 2 ans et 11 % à la fin de l'étude. Au plan cardiovasculaire, l'intervention chirurgicale s'est accompagnée d'une rémission de l'hypertension artérielle dans 42 % des cas contre respectivement, 18 et 9 % dans les deux autres groupes. Il a également été enregistré  une baisse moyenne de 67 % du taux de LDL avec amélioration du HDL cholestérol et des triglycérides. Cette étude établit donc une amélioration très importante à long terme des facteurs de risque métaboliques et cardiovasculaires. Il faut toutefois insister sur un nombre réduit mais significativement plus élevé de suicides dans le premier groupe.


VOIR L'ETUDE