Accueil > Actualités > Maladies chroniques > Le CNGE rue dans les brancards !

Le CNGE rue dans les brancards !



Dans deux communiqués récents, le collège national des généralistes enseignants prend le contre-pied des doctrines établies en matière de vaccination anti-grippale et de traitement anti-diabétique en soulignant la faiblesse des fondements épidémiologiques des pratiques majoritaires. Sur la grippe, c’est l’efficacité de la vaccination des plus de 65 ans qui est mise en cause, celle des personnes à risques de complication (femmes enceintes, obésité sévère, troubles du rythme graves, maladie coronaire, antécédent d’accident vasculaire cérébral, asthme, etc.) étant au contraire confirmée par le CNGE. Sur le diabète, le collège relève qu’à la différence des statines (cholestérol) et des anti-hypertenseurs, aucun essai clinique randomisé en double insu n’a établi leur efficacité pour réduire la morbimortalité.


VOIR LE COMMUNIQUE GRIPPE

VOIR LE COMMUNIQUE DIABETE