Accueil > Actualités > Ivg-contraception > Déremboursement pilules 3 et 4

Déremboursement pilules 3 et 4


Les plaintes de 30 femmes s'estimant victimes des effets indésirables liés à l'utilisation de pilules de 3ème et 4ème génération ont finalement conduit la ministre de la Santé à annoncer qu'elle avançait au 31 mars 2013 la date de leur déremboursement, prévu initialement pour le 30 septembre. Le risque de complications thrombo-emboliques veineuses (phlébites) est de 3 à 4 cas pour 10 000 utilisatrices. Ces contraceptifs, en croissance régulière, représentent environ la moitié des ventes de contraceptifs oraux. En septembre dernier, les agences sanitaires, HAS et ANSM, s’étaient déjà prononcées en faveur de la prescription en première intention de pilules de 2ème génération moins risquées. En revanche, il ne serait plus envisagé de restreindre leur prescription aux seuls gynécologues, mesure dénoncée par la revue Prescrire.

 

VOIR LE COMMUNIQUE

VOIR L'ARTICLE QUE PRESCRIRE