Accueil > Actualités > Medecine esthetique > Un progrès à généraliser en chirurgie mammaire

Un progrès à généraliser en chirurgie mammaire


Le diagnostic de cancer du sein supposait traditionnellement une biopsie chirurgicale réalisée au début de l’opération  mais une technique plus récente et moins agressive pour le sein et la patiente, la biopsie à l'aiguille,  permet d'éviter toute cicatrice en cas de bénignité et de mieux orienter la stratégie thérapeutique. Ce sont du moins les conclusions d’une étude menée sur  plus de 1000 femmes par l’université du Vermont et publiée dans la revue de l’American College of Surgeons en octobre dernier. Sur ces femmes, les deux tiers avaient subi la technique nouvelle et le reste la traditionnelle. Les premières ont eu significativement moins de réinterventions (76% n’ont subi qu’une seule intervention contre 45% avec la biopsie chirurgicale) et leurs traitements ont été plus courts que ceux des secondes. En résumé, la chirurgie mammaire se passe donc mieux avec la nouvelle technique qui quoi qu’en progression  bénéficie plus aux femmes urbaines qu’aux autres. N’hésitez pas à en parler à votre chirurgien !


VOIRE L'ETUDE