Accueil > Actualités > Vaccination > Révolution dans la vaccination

Révolution dans la vaccination


Le ministère de la Santé vient de publier un nouveau calendrier vaccinal révolutionnaire qui réduit le nombre d’injections nécessaires, les avance et permet une meilleure mémorisation des âges des rendez-vous vaccinaux. Elle intègre d’importantes modifications en termes de primovaccination et de rappels pour l’ensemble de la population générale. La première vaccination polyvalente (anti diphtérie, tétanos, coqueluche, poliomyélite, et infections invasives à Hæmophilus influenzæ de type B) pour les nourrissons passe d’un schéma 3+1 (3 injections à un mois d’intervalle, et un rappel à 16-18 mois) à 2+1, avec 2 injections à 2 et 4 mois, suivies d’un rappel avancé à 11 mois. Pour l’adulte, des rappels contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (dTP) se font désormais à âge fixe : 25, 45 et 65 ans, puis tous les 10 ans (75, 85, 95 etc.). Le nouveau calendrier prévoit aussi l’administration de la 1ère dose de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) pour tous les enfants à 12 mois et celle de la deuxième dose à l’âge de 16-18 mois, au lieu de 13-24 mois. Enfin, le calendrier vaccinal avance l’âge d’initiation de la vaccination contre le papillomavirus (HPV) chez les jeunes filles à 11 ans,  contre 14 ans auparavant, pour améliorer la réponse immunitaire et ramène de 23 à 20 ans l’âge limite. Pensez à vérifier votre situation vaccinale et dans le doute ne vous abstenez pas !


VOIR LE NOUVEAU CALENDRIER