Accueil > Actualités > Qualite des soins > Infections nosocomiales : une personne sur 20!

Infections nosocomiales : une personne sur 20!


L’enquête nationale de prévalence (ENP) des infections nosocomiales (IN) et des traitements anti-infectieux menée en 2012 a inclus 1 938 établissements de santé et 300 000 patients dont 15 000  (5,1 %) avaient une ou plusieurs IN actives et 50 000 (16,6 %) étaient traités par au moins un antibiotique. Les trois micro-organismes les plus fréquents étaient Escherichia coli (17,6 % résistants aux céphalosporines de 3e génération, C3GR), Staphylococcus aureus (38,1 % résistants à la méticilline, SARM) et Pseudomonas aeruginosa. Par rapport à l’enquête précédente qui datait de 2006, la prévalence des patients infectés est restée stable en court séjour et a diminué de 21 % dans les autres types de séjour (soins de suite et de réadaptation, psychiatrie). Les cas les plus sévères concernaient les centres de lutte contre le cancer ou les services de réanimation, les moins sévères l’obstétrique. Ces résultats suggèrent de renforcer les actions de lutte contre les IN de manière ciblée en court séjour, de persévérer dans les efforts de maîtrise de la diffusion des bactéries multirésistantes et de développer les actions pour un bon usage des antibiotiques à l’hôpital.  Inquiet ? Notre moteur de recherche vous permet de choisir votre établissement de soins en fonction de son score agrégé de lutte contre les infections nosocomiales (SCORE LBCS ICALIN DE 5) et de limiter ainsi les risques au maximum ou de connaitre les risques que vous courrez dans l'établissement que vous avez choisi!


VOIR L'ENQUETE