Accueil > Actualités > Systeme francais de sante > Payez les donneurs (d'organes) !

Payez les donneurs (d'organes) !


« Don d’organes. Vous avez fait votre choix. Dites-le à vos proches. Maintenant. » C’est le slogan d’une campagne de promotion du don d’organes lancée récemment par l’agence de biomédecine afin qu’en cas de décès, ces proches puissent faire part aux équipes médicales des volontés de la personne décédée en ce domaine. Certes cette campagne ne nuit pas mais elle est loin du compte : si en 2012, pour la première fois, le seuil des 5 000 greffes a été franchi, la liste d’attente s’est encore allongée de 20% en passant de 10 000 à 12 000 personnes (sans compter celles qui ne s’inscrivent pas !). Très peu de ces dons viennent de donneurs vivants alors que pour le foie et le rein, qui représentent 84% des greffes, ce serait possible. La Fédération nationale d’aide aux insuffisants rénaux vient de prendre position pour l’indemnisation des personnes qui, de leur vivant, font don d’un de leurs reins : alors, en effet, que grâce aux progrès de la médecine, le don d’organes est devenu un acte peu dangereux pour le donneur, celui-ci s’expose néanmoins à des risques financiers (perdre son travail en raison du temps des soins que le don d’organe implique). Payer les donneurs (et pas simplement les donneurs décédés!!!) serait en effet à la fois le moyen de résoudre un problème de santé publique et de réduire les dépenses sociales en limitant le nombre de dialyses ! Mais de puissants intérêts s'y opposent et pas pour les raisons les plus éthiques. Et si vous êtes à la recherche d'uns structure de dialyse, n'oubliez pas que notre moteur de recherche la trouvera pour vous proche de votre lieu de travail ou de votre résidence de vacances!


VOIR LE DOSSIER DE PRESSE DE L'AGENCE DE BIOMEDECINE

VOIR LE COMMUNIQUE DE LA FNAIR