Accueil > Actualités > Addictions > Il n'est jamais trop tard pour s'arrêter

Il n'est jamais trop tard pour s'arrêter


Le dernier congrès 2013 de l’European Society of Cardiology vient de confirmer l’intérêt de s’arrêter de fumer même tard. On savait déjà qu’une tabagie commencée tôt et poursuivie entraînait un raccourcissement de 10 ans de vie,  qu’un quart de ces fumeurs sont morts avant l'âge de 70 ans et que cesser de fumer à 60, 50, 40 ou 30 ans permet de gagner en moyenne  3, 6, 9 et 10 ans.  Mais cette étude qui a porté sur 7 000  hommes âgés de 66 à 97 ans suivis durant 15 ans montre que la mortalité fumeurs est supérieure de 50% à celle des non-fumeurs (maladies vasculaires,  cancers,  maladies respiratoires) contre seulement 15% pour les anciens fumeurs. Ce n’est qu’après une interruption de 25% que les espérances de vie s’égalisent. L’espérance de vie moyenne à 70 ans est de 18 ans chez les hommes qui n'ont jamais fumé, de 16 ans pour les hommes qui ont arrêté de fumer avant l'âge de 70 ans et de 14 ans chez les hommes qui fument encore. A 70 ans, un fumeur perd encore en moyenne 4 années d’espérance de vie. 


VOIR LA SOURCE