Accueil > Actualités > Psy > Les maths et les filles : c'est tout dans la tête

Les maths et les filles : c'est tout dans la tête


Même lorsqu’elles sont aussi bonnes que les garçons en maths, les filles déclarent éprouver plus d’anxiété à ce sujet selon plusieurs travaux de recherche en psychologie. Une nouvelle étude germano-canadienne portant sur 700 élèves âgés de 11 à 16 ans et publiée dans  Psychological Science a comparé les déclarations « à froid » et perceptions générales hors de tout contexte mathématique et les déclarations « en action » lors d’examens mathématiques des filles et des garçons. L’écart d’anxiété ressentie entre les sexes n’a été mis en évidence que  pour les appréciations à froid et pas du tout dans la pratique réelle. Les questionnaires généraux d’auto-évaluation des compétences pourraient ainsi conforter les stéréotypes et dissuader les filles de s’orienter vers des carrières scientifiques.


VOIR L'ETUDE