Accueil > Actualités > Vaccination > H1N1 et narcolepsie

H1N1 et narcolepsie



Parmi les 6  millions de Français qui se sont fait vacciner contre la grippe A (H1N1) en 2009, 60 (1/100 000) sont victimes de narcolepsie, trouble neurologique du sommeil qui peut provoquer notamment l’endormissement à des moments non désirés. C’est la conclusion d’une étude menée par une équipe du CHU de Montpellier qui a comparé 60 sujets atteints de narcolepsie à une centaine d’autre et mis en évidence un risque multiplié par 6,5 chez les moins de 18 ans et par 4,7 chez les adultes. D'autres études menées en Angleterre, en Finlande, en Suède et en Irlande avaient abouti aux mêmes conclusions. Ceci devrait permettre aux personnes concernées d’être indemnisées par l'office national d'indemnisation des accidents médicaux (ONIAM). C'est une nouvelle illustration du bénéfice/risque : aucun médicament aucun vaccin ne sont sans risque mais, dans un certain nombre de cas, pour certaines populations et à certains âges, les bénéfices l'emportent sur les risques ce qui conduit à les prescrire ou les recommander. La plupart des mutuelles couvrent les frais de vaccination et toutes les vaccinations recommandées par les autorités sanitaires (calendrier vaccinal). Pour connaître le niveau de protection que vous apporte la vôtre, notre outil de diagnostic est à votre disposition ("Tester votre mutuelle")


VOIR L'ETUDE