Accueil > Actualités > Sommeil > Dormir pour maigrir : ça vaut aussi pour les enfants

Dormir pour maigrir : ça vaut aussi pour les enfants


Une étude américaine du Center for Obesity Research and Education de Philadelphie publiée dans la revue Pediatrics et portant 37 enfants âgés de 8 à 11 ans dont 27% étaient en surpoids ou obèses pointe le manque de sommeil comme facteur d’obésité infantile. Le principe de la recherche a consisté à réduire le sommeil de certains d’entre eux d’environ 2 heures pendant une semaine puis de réduire d’un même ordre de grandeur le sommeil des autres la semaine suivante en permettant aux premiers de retrouver leur rythme normal. Lorsque les enfants augmentent leur durée de sommeil, ils consomment 150 calories de moins et perdent 30 g  par jour. Des résultats comparables avaient déjà été obtenus par une étude de l'université d'Otago en Nouvelle-Zélande qui avait suivi des enfants pendant plusieurs années : à 7 ans, un enfant qui aura dormi en moyenne huit heures par nuit de 3 ans à 5 ans pèsera 2,1 kg de plus qu'un enfant qui aura dormi onze heures par nuit en moyenne sur la même période. Ne les écoutez pas et supprimez les écrans des chambres (manu militari si nécessaire!)


VOIR L'ETUDE