Accueil > Actualités > Maternite > Père âgé : risques psy multipliés

Père âgé : risques psy multipliés





Alors que l’âge moyen de la conception recule, les paternités tardives comporteraient des risques accrus pour les enfants à naître selon étude suédoise publiée dans le Jama Psychiatry et  portant sur plus de 2.6 millions d’enfants, nés entre 1973 et 2001. L'âge est fortement et positivement corrélé avec à un risque accru de morbidité psychiatrique. Ainsi, les enfants nés de pères âgés de plus de 45 ans ont par rapport à ceux dont les pères en avaient moins de 25, un risque d'autisme multiplié par 3,5 , de troubles de l'attention par 13, de psychose par 2, de trouble bipolaire par 25, de toxicomanie par 2,4 et de résultats scolaires médiocres par 1,70. Les chercheurs suggèrent la possibilité d’expliquer ce phénomène par les mutations génétiques provoquées par l’âge. Mais quel que soit votre âge si vous cherchez une bonne maternité à Paris, Lyon, Marseille ou ailleurs, LBCS trouvera celle qui vous convient !

 

VOIR L'ETUDE