Accueil > Actualités > Medicaments > Paracétamol en supermarché : l’exemple de la Suède?

Paracétamol en supermarché : l’exemple de la Suède?


Les intoxications au paracétamol sont plutôt rares en France, de l’ordre de 5000 par an dont à peine une dizaine mortelle, soit beaucoup moins  qu’aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne où il est en accès libre et même pas conseillé. En 2009, la Suède a autorisé sa commercialisation sans prescription médicale dans les bureaux de tabac, les stations-services et les supermarchés. Entre 2009 et 2013, les ventes de paracétamol ont fortement augmenté et le nombre d'hospitalisations pour surdosage a plus que doublé. Les autorités suédoises ont décidé de revenir sur la vente libre et à partir du 1er mars 2015, elle ne sera plus commercialisée que dans les officines pharmaceutiques. Mais la mesure est contestée : l’obligation de présence d’un personnel qualifié dans les espaces où la vente était autorisée et une meilleure information des patients aurait été préférable. Rappelons qu’en France les prix du paracétamol sont particulièrement élevés (sous prétexte que les laboratoires y ont des usines de production). Souhaitons en tous cas que le débat reste ouvert au moment où les velléités réformatrices du ministère des finances s’émoussent….