Accueil > Actualités > Maternite > Deux hystérectomies sur cinq injustifiées ?

Deux hystérectomies sur cinq injustifiées ?


Une étude de l’Université du Michigan publiée dans l'American Journal of Obstetrics and Gynaecology et portant sur 3 400 femmes ayant subi en 2013 dans l’État du Michigan une hystérectomie, acte chirurgical qui consiste à enlever tout ou partie de l’utérus, conclut que près d’une opération sur 5 et surtout 2 sur 5 chez les femmes de moins de 40 ans n’étaient pas justifiées. Ces interventions suivent le plus souvent des diagnostics de fibrome utérin, des saignements utérins anormaux, une endométriose, présence de muqueuse utérine en dehors de la cavité utérine, ou des douleurs pelviennes. C’est dans ces deux derniers cas que les diagnostics quant à la nécessité de l’intervention étaient le moins souvent pertinents. Il s’agit des Etats-Unis mais il est toujours prudent de demander un deuxième avis avant une intervention majeure. Pour trouver  ce deuxième gynécologue ou même se renseigner sur le chirurgien qui va vous opérer, n’hèsitez pas à consulter notre moetur de rechercher multi-critères !


VOIR L’ETUDE