Accueil > Actualités > Maternite > Les maternités à éviter

Les maternités à éviter


Les résultats médiocres de la France en matière d’indicateurs de périnatalité au regard des progrès réalisés par les pays voisins (avec un taux de 2,3 ‰, la France occupe le 17e rang européen pour la mortalité néonatale c'est-à-dire celle qui se produit dans les 27 premiers jours après la naissance –) montrent que la sécurité de la naissance doit encore être améliorée, 16 ans après les décrets de 1998 dont elle constituait pourtant l’objectif central. Les établissements dont l’activité insuffisante est susceptible d’être à l’origine d’un sur-risque pour leurs patientes sont celles des CH Die, CH Saint Palais, CH Ariège Couserans, CH Lourdes , CH Bourg-Saint-Maurice, CH Privas, Clinique Porto-Vecchio, CH Saint-Affrique, Clinique Saint Louis, Ganges, CH Ussel, CHU Brest Hôpital de Carhaix-Plouguer, CH Apt, CH Decazeville. Les raisons : des médecins intérimaires à diplômes étrangers qui ne permettent pas de garantir la permanence des soins, des locaux non conformes, etc. mais il se trouve encore des élus locaux pour insinuer qu’il n’y a pas de problèmes car il n'y en a jamais eu!


VOIR LE RAPPORT