Accueil > Actualités > Coeur > Finalement courir est bon pour la santé mais avec modération

Finalement courir est bon pour la santé mais avec modération


Pratiquer entre une heure et 2,5 heures de jogging chaque semaine, à un rythme lent à modéré, est la façon de courir la plus bénéfique pour la santé. Telle est la conclusion issue des dernières données de l’étude Copenhage City Heart study, présentées le 3 mai au Congrès Europrevent2012 (Dublin).Lancée en 1976, cette étude prospective a inclus environ 20 000 hommes et femmes âgées de 20 à 93 ans, pour accroître les connaissances sur la prévention des maladies cardio et cérébrovasculaires. Les auteurs ont enregistré les taux de mortalité chez 1 116 joggers masculins et 762 joggeuses, qu’ils ont comparés aux non-joggeurs de la population principale de l’étude. Les auteurs ont demandé à chaque participant quel était le temps qu’il consacrait chaque semaine au jogging et quel était le rythme de sa course. Après ajustement selon l’âge, le jogging procure un bénéfice en termes de survie de 6,2 ans chez les hommes et de 5,6 ans chez les femmes. Il apparaît aussi que la mortalité en fonction de l’intensité du jogging forme une « courbe en U ». Les bénéfices optimaux sont obtenus pour une pratique de une heure à 2,5 heures par semaine, à un rythme lent à modéré.


VOIR L'ETUDE