Accueil > Actualités > Maternite > L'allaitement maternel c'est encore meilleur qu'on le pensait

L'allaitement maternel c'est encore meilleur qu'on le pensait


Développant l’immunité du bébé, prévenant l’asthme et le diabète, l’allaitement maternel, selon une étude française portant sur 2000 femmes et publiée dans l'édition de janvier du Journal of pediatrics, accélère le développement psychomoteur des enfants. Sans nécessairement rendre plus intelligent, il favoriserait la précocité. A deux ans, ces enfants  sont en avance pour le langage (3,7 mots prononcés en plus sur 100). A trois ans, un avantage est observé sur le plan psychomoteur (s’habiller seul, sauter à pieds joints, tracer un cercle, tenir un crayon).  Ces différences restent toutefois modestes moindres que les différences sexuelles ou celles liées aux pratiques culturelles. Néanmoins, ces résultats sont significatifs. Les auteurs ont en outre observé une relation linéaire entre la durée de l’allaitement et les performances des enfants. Plus l’allaitement est long, meilleurs sont les scores. Et ce lien est renforcé en cas d’allaitement exclusif. Une hypothèse biologique est avancée pour expliquer ces résultats : le lait maternel est très riche en acides gras essentiels, oméga 3 et oméga 6, indispensables au développement cérébral. Ces acides gras sont de bonne qualité et très bien assimilés par l’enfant.


VOIR L'ETUDE