Accueil > Actualités > Systeme francais de sante > Droits des malades : information insuffisante

Droits des malades : information insuffisante


Selon le baromètre « Droits des malades » 2013 réalisé pour le CISS, collectif d’associations de patients, auprès d’un échantillon représentatif de 1003 personnes,  les usagers du système de santé sont globalement satisfaits de leur niveau d’information sur les situations courantes concernant leur santé, mais pas sur les aspects pratiques de la démarche de soins. 30% des sondés se sentent mal informés du coût des soins et médicaments et de leur prise en charge, et 35% des modalités d’accès à leur dossier médical. Ce taux passe à 39% pour les recours et les démarches en cas de problème grave lié aux soins. Les Bons Choix Santé est le seul site qui permet de choisir son médecin, son dentiste ou son établissement de soins en fonction de ses tarifs et de sa qualité objective et ressentie. FAITES LE SAVOIR ! Les services de santé disponibles via Internet  sont perçus comme utiles par près de la moitié des usagers du système de santé (48%), mais n’inspirent confiance qu’à 33% d’entre eux en tant que source d’information, et même seulement 24% concernant les services de santé qu’on peut y trouver (consultation de médecins en ligne, carnets de santé électroniques). En matière d’assurance, un tiers des Français et 49% des personnes en ALD (affection de longue durée) disent avoir déjà été confrontés, en direct ou via un proche, à des difficultés en lien avec l’état de santé au moment de réaliser un emprunt : refus d’assurance du prêt, exclusion de garanties ou surprime. Parmi les personnes qui disent avoir été confrontées à ces situations, 46% déclarent ne pas connaître le dispositif de la convention Aeras (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé). 


VOIR LE SONDAGE

EN SAVOIR PLUS SUR L'AREAS