Accueil > Actualités > Fin de vie > On peut même s'y mettre après 60 ans !

On peut même s'y mettre après 60 ans !


Une étude de l’University College London menée auprès de 3.500 hommes et femmes, âgées en moyenne de 64 ans, durant plus de 8 ans a mesuré leur activité physique tous les 2 ans et rapproché cette donnée des risques de dépression, de démence, de maladie cardiaque, de diabète et d’autres maladies chroniques. 10% des participants ont commencé une activité physique durant l’étude, 70% l’ont poursuivi, 20% l’ont abandonné ou n’en n’avaient aucune. Au bout de 8 ans, c’est-à-dire en moyenne à 72 ans, 20% étaient en bonne santé physique et mentale, 40% avaient développé une maladie chronique et 20% une dépression ou une déficience cognitive. La pratique d’une activité physique modérée, une fois par semaine multipliait par 2.7 la probabilité de bien vieillir, celle d’une activité intense par 3.5 après élimination de l'ensemble des autres facteurs (état de santé, âge, sexe, consommation d'alcool et de tabac, statut marital). Rester actif multipliait les chances par plus de 7 mais le devenir après ne l'avoir jamais été les multipliait quand même par plus de 3! Vous cherchez un généraliste qualifié en médecine du sport et en gériatrie/gérontologie en secteur 1 en France? Il vous faudra vous inscrire sur le site et utiliser les fonctionnalités de la recherche avancée pour voir les 28 résultats !

VOIR LES 28 GENERALISTES 

VOIR L'ETUDE