Cataclysmiques “mutuelles” étudiantes

Aussi défavorables aux étudiants qu’onéreuses pour la
collectivité
…C’est ainsi qu’UFC-QUE CHOISIR caractérise la situation des
mutuelles étudiantes qui, comme leur nom ne l’indique pas, gère avant tout le
système obligatoire de sécurité sociale et à titre marginal des complémentaires
santé. Leurs prestations sont très mauvaises : le tiers des nouveaux
inscrits dans les études supérieures attend plus de 3 mois sa carte Vitale, et
ne peut donc, pendant ce temps, bénéficier du tiers payant !   Moins
d’un appel téléphonique sur deux aboutit
contre près de 90 % pour l’Assurance
maladie. Par ailleurs, les juristes de l’association ont trouvé des clauses
abusives
dans les contrats complémentaires (résiliation impossible même en cas
de modification unilatérale des contrats, obligation de paiement par prélèvement,
etc.). En revanche, leurs frais de gestion sont exorbitants : 13,7
% des prestations versées. C’est trois fois plus que l’assurance maladie ! Assez
logiquement, l’UFC demande que la gestion de la sécurité sociale des étudiants
soit confiée à l’assurance maladie. On ne saurait trop s’associer à une
démarche qui permettrait en outre de faire bénéficier les étudiants d’une vraie
concurrence et améliorerait leur santé ! Et pour trouver le ou les contrats correspondants à vos besoins, n’hésitez pas à utiliser notre moteur de recherche!

VOIR L’ARTICLE