Médecines non conventionnelles : le débat belge

Le débat fait rage en Belgique au sujet des médecines non
conventionnelles (homéopathie, acupuncture, chiropraxie, ostéopathie). Les
facultés de médecine du pays viennent de rappeler leur scepticisme sur le sujet :
La quasi-totalité des essais cliniques entrepris selon les protocoles offrant les meilleurs garanties de rigueur scientifique aboutit à
conclure  soit à l’absence de résultats
probants
, soit à des effets non différents que ceux du placebo, soit à des
résultats négatifs ; qui plus est, ces
pratiques ne seraient pas sans danger, risquant d’entraîner pour certaines
d’entre elles des complications irréversibles. Si l’ostéopathie articulaire
proche de la kinésithérapie semble obtenir des résultats dans le traitement des
maux de nuque et de dos
, elle aboutit souvent à traiter de manière
irrationnelle un grand nombre de plaintes et maux, une dérive dont les
meilleures illustrations sont “l’ostéopathie viscérale” ou
“crânienne”. Néanmoins le succès de ces pratiques auprès des patients
ne se dément pas : selon les travaux du KCE, la Haute autorité de santé
belge, 1 belge sur 3 a consulté au moins une fois dans sa vie un chiropracteur,
un homéopathe, un acupuncteur ou un ostéopathe  et près de 9 patients interrogés sur 10 sont
satisfaits
des soins qu’ils ont reçus. Quoi qu’il en soit, si vous cherchez un
médecin ostéopathe, homéopathe, acuponcteur ou mésothérapeuthe, notre moteur de
recherche
est à votre disposition.

VOIR LA CONDAMNATION PAR LES FACULTES

VOIR LE RAPPORT DU KCE