En finir avec le golden holocaust

La consommation de tabac, avec son cortège de morts, un “golden holocaust” selon le titre de l’ouvrage de R.Proctor qui en a démonté les mécanismes, est le
produit d’une épidémie industrielle due à la course au profit de quatre
compagnies transnationales aux dépens de la santé des habitants de la planète en général et des Français en particulier : elle tue
200 fois par jour  en faisant perdre en
moyenne 10 à 15 ans d’années de vie confortable à chaque fumeur
.  Cette situation n’est pas une fatalité : Les
pays qui ont mis en œuvre les recommandations de la Convention cadre de l’OMS
pour la lutte anti-tabac ont obtenu une chute drastique de la consommation de
tabac : Angleterre, 21% d’adultes fumeurs, États-Unis 15%, Australie 15%,
Canada 13% contre France 34%. Le décret Bertrand s’est traduit par une
baisse importante de l’exposition de la population au tabagisme passif mais la législation
n’est pas appliquée pour l’interdiction de vente du tabac aux mineurs
. Les
mesures à prendre sont bien connues : des paquets de cigarettes neutres
standardisés
, qui réduisent la désinformation des consommateurs en cassant
l’attractivité du packaging et la prise en charge à 100% du sevrage. Ce sont là
les principaux messages d’un numéro très convaincant du Bulletin
Epidémiologique Hebdomadaire
. A la recherche d’un généraliste ou d’un
psychiatre qualifié en addictologie
 ? Essayez notre moteur de recherche !

 

VOIR LA RECENSION PAR LE MONDE DE L’OUVRAGE DE PROCTOR

VOIR LE BEH

TROUVER UN GENERALISTE ADDICTOLOGUE EN SECTEUR 1 EN ILE DE FRANCE