L’AP-HP élève le niveau

L’AP-HP (300 salles d’opérations, 200 000 opérés par
an)  renforce la sécurité de ses blocs
opératoires
. Déjà très bien notée à tous points de vue, elle a adopté
récemment deux séries de mesures dont ses futurs patients ne peuvent que se
réjouir : la consigne « pas de “check-list”, pas de bistouri » (Il
s’agit de refuser de donner le bistouri au chirurgien si la « check-list » sur
la sécurité en chirurgie, mise en place par la HAS début 2010, n’a pas été
remplie correctement) et la systématisation 
de la production de taux d’infections des sites opératoires dans tous
les services ayant une activité chirurgicale (L’objectif est ainsi de produire
un suivi équipe par équipe, chirurgien par chirurgien qui permettra dès qu’une
modification du taux acceptable d’infections nosocomiales est observée, d’en
analyser les motifs et de mettre en place les mesures correctrices). Bravo! Et
pour trouver l’établissement le plus sûr près de chez vous, consultez le moteur de recherche LBCS en précisant vos exigences minimales en
matière d’infections nosocomiales, de qualité de la prise en charge ou de
certification.

http://www.aphp.fr/documents/presse/dp_ap_hp_blocs_operatoires.pdf