Qu’est-ce que la curiethérapie ?

Qu’est-ce que la curiethérapie ?

 

La curiethérapie (ou brachythérapie) est une forme de radiothérapie,
c’est-à-dire une stratégie thérapeutique qui utilise des rayons
ionisants de forte énergie pour détruire les cellules cancéreuses. La curiethérapie est une radiothérapie
dite « interne »: les rayonnements sont émis par une source qui est
introduite sur le site même de la tumeur. Cette approche peut être
utilisée seule ou en association avec la chirurgie et/ou la chimiothérapie, selon la nature de la tumeur et son évolution.

 

La curiethérapie, en pratique

 

Une source radioactive est implantée au contact de la tumeur, soit dans une cavité naturelle de l’organisme où siège cette tumeur, soit directement dans le tissu tumoral. La source radioactive peut prendre la forme de billes, de microsphères ou de fils composés d’iridium ou de césium.
Une
hospitalisation de deux à six jours est nécessaire. En raison de la
radioactivité émise par la source implantée dans son organisme, les
patients sont isolés dans des chambres protégées et les visites sont
limitées. En fin de traitement, la source est retirée et le malade ne
représente alors plus aucun danger pour son entourage.

 

Les différentes formes de curiethérapie

 

Lorsque la source radioactive est implantée dans une cavité naturelle comme le vagin, l’utérus ou l’œsophage, on parle de curiethérapie endocavitaire ou de plésiocuriethérapie.

Lorsque la source est placée directement dans la tumeur comme c’est le cas dans certains cancers de la prostate ou du sein, la technique s’appelle endocuriethérapie ou curiethérapie interstitielle.

 

Les effets secondaires de la curiethérapie


Les
rayons ionisants ne font pas de distinction entre les cellules saines
et les cellules cancéreuses. Il existe donc un risque d’altération des
cellules saines à proximité de la zone traitée, qui peuvent se traduire
en effets secondaires plus ou moins sévères. Le plus souvent, ils se
limitent à l’apparition d’une irritation et/ou une douleur au niveau de
la zone traitée.
Dans le cas d’une curiethérapie d’un cancer de la prostate, des problèmes urinaires peuvent apparaître. Ils sont transitoires et disparaissent progressivement.

CATEGORIE : pathologies-et-symptomes

TAG : cancer, traitement, curiethérapie