Boire modérément n’est pas bon pour votre santé!

Le Dr Dipak K Das avait publié plusieurs études démontrant
l’effet bénéfique d’un antioxydant présent dans le vin, le resvératol, qui
permettrait, notamment, de réduire le taux de cholestérol. L’université du
Connecticut, aux Etats Unis, vient de publier les conclusions d’une enquête
interne prouvant que ses résultats ont été falsifiés. Le thuriféraire du
“french paradox” avait fait l’objet d’une dénonciation anonyme auprès
de la direction de l’université en 2008. 
Trois années d’investigations  ont
permis de mettre à jour une véritable opération de falsification à grande
échelle. En effet, les enquêteurs de l’université du Connecticut ont rendu un
rapport de 60.000 pages dans lequel ils ont relevé pas moins de “145 cas
de fabrication ou de falsification de données
” imputables au chercheur. Ce
dernier a depuis été suspendu et les fonds destinés à son laboratoire ont été
gelés.

 

Voir la source