Dossier pharmaceutique : de quoi s’agit-il ?

Dossier pharmaceutique : de quoi s’agit-il ?

Le dossier pharmaceutique recense pour la personne qui en est titulaire les médicaments délivrés dans une pharmacie au cours des quatre derniers mois. Ce dossier informatique proposé par les pharmaciens
ne peut être créé, consulté et alimenté qu’avec l’accord du patient. Il
a pour principal intérêt de sécuriser la dispensation des médicaments.

 

Il
est à l’heure actuelle expérimenté dans 2 669 pharmacies (sur 23 162).
Au début du mois de juillet 2008, plus de 770 000 dossiers
pharmaceutiques avaient été créés.

 

Quels sont les enjeux économiques et humains ?

En France chaque année, 5 % à 10 % des hospitalisations sont dues à des événements indésirables liés aux médicaments
: irrespect des contre-indications, interactions médicamenteuses,
posologie excessive, mauvaise indication… 40 à 60 % de ces événements
indésirables sont évitables.

 

Dans cette perspective, le dossier pharmaceutique permet une meilleure connaissance des médicaments délivrés, quelle que soit la pharmacie
où se rend le patient. Un progrès justifié puisque depuis le début du
mois de juillet 2008, plus de 200 spécialités à prescription médicale
facultative sont directement accessibles dans les pharmacies ; mais un
progrès relatif : le dossier pharmaceutique
ne couvre pas les médicaments dispensés à l’hôpital et il n’est pas
encore associé au dossier médical personnel, dont il doit à terme
constituer le volet médicament. Le dossier médical personnel ne sera pas
généralisé avant 2011 (il devait l’être en 2007).

 

À quoi sert le dossier pharmaceutique ?

C’est une base de données qui comporte tous les médicaments dispensés en pharmacie,
alimentée par les pharmaciens qui participent à son expérimentation, en
accord avec les patients. Il permet une vision d’ensemble des médicaments délivrés, en particulier l’identification des contre-indications et les interactions médicamenteuses.

 

Chaque
patient est libre d’accepter ou de refuser sa création, et peut
demander sa fermeture à tout moment. C’est un service facultatif et
gratuit.

 

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est chargé de sa mise en œuvre. Les pharmacies
qui l’expérimentent le font avec l’accord de la Commission nationale de
l’informatique et des libertés (CNIL) jusqu’au 15 novembre 2008.

 

Ultérieurement, le dossier pharmaceutique constituera le volet médicament du dossier médical personnel.

Dossier pharmaceutique
Conseils pratiques

Que contient chaque dossier pharmaceutique ?

Il contient la liste des médicaments délivrés à un patient au cours des quatre derniers mois avec ou sans prescription médicale
dans toutes les pharmacies offrant ce type de service, et inscrits avec
son accord, avec les noms des spécialités, les quantités et les dates. Le dossier pharmaceutique est nominatif, mais ne contient aucune information sur la santé de son titulaire.

 

Qui peut consulter le dossier pharmaceutique et comment ?

Le dossier pharmaceutique est confidentiel. Il ne peut être créé et consulté qu’avec le consentement de son titulaire. Seuls les pharmaciens ainsi que leurs collaborateurs habilités à délivrer des médicaments y ont accès. Ces professionnels de santé sont soumis au secret professionnel.

 

Concrètement, la carte Vitale du patient et la carte CPS du pharmacien sont indispensables pour accéder à ce service. Les médecins n’ont pas à l’heure actuelle d’accès direct au dossier pharmaceutique. Mais chaque patient peut en demander une copie papier à son pharmacien et la communiquer ensuite à son médecin.

 

Les enfants peuvent-ils bénéficier d’un dossier pharmaceutique ?

Le dossier pharmaceutique peut être proposé à chaque bénéficiaire d’un régime d’assurance maladie obligatoire. Les parents peuvent demander l’ouverture d’un dossier pharmaceutique indépendant pour chacun de leurs enfants mineurs.

CATEGORIE : droits-des-usagers-et-systemes-de-soins