Reprendre le sport après la grossesse

 

Reprendre le sport après la grossesse

Le sport est bénéfique pendant la grossesse
s’il se limite à des sports « doux » comme le yoga, la marche ou la
natation. La reprise du sport après la naissance du bébé est possible
mais sous certaines conditions et certainement pas au rythme et à
l’intensité auxquels il était pratiqué avant la grossesse, dans le cas
d’une jeune femme sportive.

 

Conditions de reprise du sport post accouchement

La reprise ne doit être ni trop précoce, ni trop tardive.

Ne pas reprendre trop tôt

La
reprise du sport après la grossesse n’est possible qu’à deux conditions
: la jeune accouchée doit avoir eu son retour de couches (environ 6-8
semaines après l’accouchement) et elle doit avoir retrouvé un tonus périnéal suffisant. Cela afin de ne pas risquer de provoquer que l’on appelle communément « une descente d’organes » ou un prolapsus, qui correspond à une « descente » progressive dans le bassin de la vessie, de l’utérus ou du rectum et qui peut provoquer avec le temps, incontinence et gêne physique et esthétique.

Ne pas reprendre trop tard

Il est aussi important de ne pas trop attendre pour reprendre le sport, le poids installé pendant la grossesse pourrait être plus difficile à perdre.
De plus, le retour à la normale de la concentration hormonale
qui réapparaît au moment du retour de couches va de pair avec un retour
à une certaine tonicité musculaire qu’il est bon d’entretenir
rapidement.

 

Comment reprendre le sport après la grossesse ?

Après le retour de couches, aux alentours de 8 semaines après l’accouchement, une visite chez une sage-femme ou chez un kinésithérapeute permet d’évaluer la tonicité périnéale et de commencer, si besoin, la rééducation périnéale.

 
Une fois le tonus retrouvé, il est recommandé de commencer la rééducation abdominale,
de préférence avec un kinésithérapeute. Après une dizaine de séances en
moyenne, la mère peut reprendre la même activité sportive qu’avant la
grossesse ou en commencer une nouvelle.

Selon son niveau sportif avant la grossesse et le poids pris au cours des derniers mois, la reprise se fait plus ou moins en douceur : le nombre et la durée des séances doivent être adaptés à ses capacités physiques.

A noter : la gymnastique hypopressive proposée par certains kinés permet de renforcer efficacement à la fois le périnée et la ceinture abdominale.

 

Avantages et inconvénients de la reprise du sport après la grossesse

Il n’y a pratiquement que des avantages à reprendre le sport
après la grossesse : tonus musculaire, perte de poids, remodelage de la
silhouette, travail des articulations, prévention des maladies
cardiovasculaires, etc.
La vraie contrainte est l’allaitement, qui peut être déréglé
par une activité sportive intense : on conseille alors d’attendre la
fin de l’allaitement pour reprendre le sport ou de se cantonner à
quelques étirements ou quelques mouvements doux.

 

Rééducation post accouchement

Après l’accouchement, la Sécurité sociale prend en charge 10 séances de rééducation périnéale,
à pratiquer après le retour de couches soit environ huit semaines après
l’accouchement. Si les séances ne sont pas toutes nécessaires, le
praticien (sage-femme ou kiné) peut envisager d’en remplacer une partie
par des séances de rééducation abdominale.

De même, le médecin généraliste peut prescrire des séances de rééducation abdominale seule pour éviter d’éventuelles douleurs dorsales à une patiente dont les abdominaux ne seraient pas assez toniques.

Au-delà, le coût de la reprise de l’activité physique dépend d’un certain nombre de paramètres : discipline, fréquence, lieu…

CATEGORIE : etre-enceinte