Il est flou il est flou il est flou Afflelou

Le réseau de franchisés vient d’assigner la MGEN devant le
tribunal de grande instance de Paris pour “pratiques illicites” et “concurrence déloyale“. Il lui reproche de différencier les
remboursements de ses sociétaires, selon qu’ils achètent ou non des lunettes
chez des opticiens membres d’un réseau agréé par la MGEN. Et le code de la
mutualité n’autorise les mutuelles qu’à “instaurer de différences dans le
niveau des prestations qu’en fonction des cotisations payées ou de la situation
de famille des intéressés” pas de la personnalité des prestataires de
soins. Ce qu’il faut savoir, c’est que les mutuelles sont les seules dans ce
cas puisque les assurances peuvent librement conventionner les prestataires et
mieux rembourser les clients utilisant leurs réseaux. Pour appuyer son
réquisitoire, l’opticien brandit la censure du Conseil constitutionnel à un
amendement de la loi Fourcade intervenue cet été, autorisant précisément, les
mutuelles à différencier. Mais si le Conseil a censuré cet article, ce n’est pas
parce qu’il violait un principe fondamental mais parce qu’il n’avait rien à
faire dans cette loi consacré aux hôpitaux.

 Pour les assurés, la mise en place de réseaux par les
complémentaires est une bénédiction : ils se traduisent par des baisses
significatives des coûts et donc des cotisations et de meilleures prestations.
Plutôt que 5, 10 ou 20 paires de lunettes (Afflelou n’est pas fou !!!), il est
préférable de n’en avoir qu’une moins chère! Et pour déterminer si vous payez
votre mutuelle trop cher comparez votre rapport Qualité/Prix avec LBCS!

 

Voir la source