Définition de l’onychomycose

Définition de l’onychomycose

Le terme onychomycose (du grec onycho = ongle) regroupe les mycoses des ongles des pieds ou des mains. Une mycose
est une maladie causée par un champignon microscopique dont le
développement est favorisé par un environnement humide et chaud
(douches, piscines…). Les onychomycoses sont dues à différentes familles
de champignons (les dermatophytes, les levures et les moisissures) qui
rendent les ongles opaques, épais, mais friables et cassants. Certaines formes d’onychomycoses compliquent des maladies comme le psoriasis.

 

Risques et origines de l’onychomycose

Les onychomycoses sont des pathologies très fréquentes de l’ongle, représentant la moitié des infections unguéales.
Toute personne peut attraper une onychomycose et 2 à 8 % de la
population en seraient atteints (Goettmann S. Pathologie unguéale.
Encycl Méd Chir (Elsevier, Paris). Dermatologie 2003 ; 98-805-A 10 : 39
p). Néanmoins, des groupes plus à risque peuvent être individualisés,
comme les personnes souffrant déjà « du pied d’athlète » (mycose cutanée entre les orteils), les personnes âgées, les personnes atteintes d’une maladie cardio-vasculaire et les diabétiques.
La nature contagieuse de l’onychomycose explique l’augmentation de sa fréquence dans la population.

 

Causes et mécanismes de l’onychomycose

Les champignons sont responsables des onychomycoses et se nourrissent de la kératine
dont les ongles sont très riches. Ils se développent dans les zones
chaudes et humides, expliquant que de nombreux facteurs environnementaux
jouent un rôle favorisant. On peut citer le port de chaussures avec
macération (bottes, chaussures de sécurité, baskets…), des pratiques
sportives favorisant chaleur et humidité, ainsi que douches collectives (natation, sport de combat…).

 

Symptômes et origines de l’onychomycose

 

Les symptômes
d’une onychomycose peuvent prendre différentes formes. Les ongles des
pieds sont les plus atteints. Ils changent d’aspect avec une
modification de la couleur (par exemple partie opaque ou blanche,
jaune…), de l’épaisseur ou de la texture (aspect friable, cassant). En
fonction du stade et de la gravité, l’ongle peut être complètement abîmé
ou simplement siège d’une tache de couleur différente. La douleur et/ou
une odeur désagréable sont des signes possibles.
Les ongles artificiels et le vernis à ongles peuvent favoriser le développement de la mycose.

 

Onychomycose
Prévention

Comment se manifeste l’onychomycose ?

Les symptômes d’une onychomycose peuvent prendre différentes formes. Les ongles
des pieds sont les plus atteints. Ils changent d’aspect avec une
modification de la couleur (par exemple partie opaque ou blanche,
jaune…), de l’épaisseur ou de la texture (aspect friable, cassant). En
fonction du stade et de la gravité, l’ongle peut être
complètement abîmé ou simplement siège d’une tache de couleur
différente. La douleur et/ou une odeur désagréable sont des signes possibles.
Les ongles artificiels et le vernis à ongles peuvent favoriser le développement de la mycose.

 

Avec quoi ne faut-il pas confondre l’onychomycose ?

De nombreuses maladies dermatologiques peuvent atteindre l’ongle (lichen, psoriasis, eczéma, tumeur…). De même, une infection bactérienne du pourtour de l’ongle (panaris) peut donner l’impression d’une contamination de l’ongle.

Des
maladies générales (hormonales, maladies du foie ou
bronchopulmonaires…) ou des agents extérieurs (chimiques, physiques,
tabac…) modifient également l’aspect extérieur des ongles ; le contexte et les autres symptômes permettent au médecin de distinguer ces atteintes de l’ongle des onychomycoses.

 

Y a-t-il une prévention possible ?

Des
mesures préventives doivent permettre d’éviter une contamination
(prévention primaire) ou de favoriser la guérison ou la rechute
(prévention secondaire).
Des ongles bien entretenus (pédicure, manucure) et non abîmés sont plus résistants au développement d’une mycose.
Au
quotidien, les espaces entre les orteils doivent être très bien séchés
(utiliser par exemple de la ouate à glisser entre les orteils). Il
convient d’éviter de marcher pieds nus dans les
endroits à risque (lieux publics humides comme les douches, piscine…) ;
privilégier des sandales. Les pieds doivent respirer (pas de baskets),
les chaussures doivent être aérées voire traitées (spray antifongique)
et les chaussettes et chaussures changées régulièrement.
En cas de contamination par une mycose, les habits (chaussettes) doivent être lavés avec une lessive à 60 °C et plus ; des lessives antifongiques existent.
Des bains de pieds, par exemple à base de permanganate de calcium, en vente en pharmacie, peuvent être utiles.

Onychomycose
Préparer sa consultation

À quel moment consulter ?

L’onychomycose
ne présente pas de caractère d’urgence mais ne doit pas non plus être
négligée. En effet, sa contagiosité doit être enrayée par un traitement
adapté. Par ailleurs, des complications peuvent survenir en cas de
terrain fragilisé comme les personnes diabétiques.
Dès lors, les pieds et les orteils doivent être régulièrement examinés pour identifier tout changement d’aspect.

 

Que fait le médecin ?

La
distinction clinique des différentes espèces de champignons est souvent
difficile à l’œil nu. Il faut donc effectuer des prélèvements et les
cultiver dans des conditions favorables à leur développement dans un
laboratoire de mycologie, en ville ou à l’hôpital, pour les identifier.
Un
fragment de l’ongle peut être découpé à la pince ou au scalpel (au
minimum, grattage de l’ongle) et des morceaux de peau sous l’ongle peuvent être prélevés au cabinet (médecin traitant ou dermatologue).
En fonction de l’atteinte et du champignon
en cause, des traitements sont proposés sous forme topique (vernis à
ongles) ou orale (comprimés). Les deux formes peuvent être associées
pour augmenter l’efficacité du traitement. Contre les mycoses des ongles, il peut être préférable de combiner les formes topiques et orales. Le traitement est toujours très long !
Dans certains cas plus avancés, un traitement chirurgical peut être proposé.

 

Comment préparer ma prochaine consultation ?

L’hygiène des ongles est importante aussi bien lors du traitement qu’en dehors. Un examen rigoureux et régulier des ongles et un signalement précoce au médecin de tout changement d’aspect permettent un traitement plus précoce et efficace.

CATEGORIE :  pathologies-et-symptomes

TAG : pieds, infection des ongles, mycose, champignon