CATEGORIE : regimes-et-menus

Informations sur le régime protéiné

Le régime protéiné est un régime minceur restrictif (en dessous de 1 000 kcal/jour) qui a pour caractéristiques :

– d’exclure les sucres et féculents ;
– de réduire au maximum l’apport en matières grasses (MG) ;
– d’augmenter la ration en protéines jusqu’à 25 % de la ration calorique (l’apport recommandé habituel étant 15 %) ;
– de recommander la consommation des légumes et fruits frais (pour les fibres, vitamines et minéraux).

 

Le régime protéiné a un effet coupe-faim et force l’organisme à utiliser ses graisses de réserve tout en préservant la masse musculaire. La perte de poids est rapide.

Le régime protéiné doit être différencié de la diète protéinée stricte (inférieure à 800-600 kcal/jour) qui élimine glucides et lipides et doit être impérativement suivie sous surveillance médicale.

 

Aliments riches en protéines naturelles

Le régime protéiné fait appel à des aliments riches en protéines de bonne qualité :

– viandes maigres, rouges ou blanches ;
– poissons, crustacés et fruits de mer ;
– produits laitiers allégés (fromage blanc et yaourts à 0 % MG, fromages à 25 % MG maximum) ;
– œufs ;

protéines végétales, notamment le soja, dont les protéines ont une
valeur nutritionnelle proche de celles des protéines animales.

 

Règles lors d’un programme de régime protéiné

L’apport en matières grasses
ne doit pas dépasser 2 c. à soupe par jour d’une huile végétale riche
en bons acides gras (olive, colza, noix, maïs, huile diététique de
mélange…).
• Laitages, fromage blanc, yaourts doivent être à 0 % MG.
• Les sucres rapides (confiseries, sucre, chocolat, pâtisseries, gâteaux…) et les féculents (pain, pâtes, riz, céréales, pommes de terre…) doivent être exclus.
• Les aliments protéinés (poissons maigres, viandes maigres, œufs) et les légumes doivent être consommés à chaque repas principal.
• Limiter les fruits à deux par jour en évitant les fruits très sucrés (mangue, cerises, raisin, banane…).
• Les édulcorants sont autorisés.
• L’alcool est interdit.

Régime protéiné
Informations pratiques

Comment se déroule le régime protéiné ?

Une première phase de 10 à 15 jours :

en consommant les aliments autorisés sans essayer de se priver
davantage (ce qui n’activerait pas la perte de poids et contribuerait à
créer des carences) ;
– en buvant impérativement au moins un litre et
demi à 2 litres par jour pour faciliter l’élimination des déchets liés
au métabolisme des protéines.
Un suivi médical est conseillé au-delà
d’une semaine, car ce régime est restrictif et il fatigue l’organisme,
notamment les reins.

 

Une deuxième phase de stabilisation où le régime protéiné est poursuivi pendant trois semaines, tout en apportant :
– 30 à 40 g de pain à chaque repas (1/6e de baguette) ;
– une portion de féculents (riz, pâtes, pommes de terre) à midi ou le soir ;
– un fruit frais supplémentaire par jour (en collation ou à un repas).

 

La
prise de compléments alimentaires riches en vitamines, magnésium,
potassium et fer est recommandée, surtout si le régime dure cinq
semaines.

 

Quelle est la place des sachets de préparations protéinées ?

Les sachets de préparations protéinées peuvent faciliter ce régime grâce à :

– des protéines de bonne qualité d’origine animale (lait, œuf) ou végétale (soja) ;
– un très faible apport en glucides ou lipides ;
– diverses préparations au goût sucré, salé ; des boissons chaudes ou froides ;

des recettes variées, texturées et une gamme étendue de préparations
(omelettes, potages, soufflés, crèmes, entremets, flans…).

 

Ils
peuvent remplacer deux repas dans la journée, par exemple au
petit-déjeuner (deux sachets protéinés avec un café ou un thé sans sucre) et le soir (un sachet protéiné avec des légumes à volonté, un produit laitier à 0 % et un fruit peu sucré).

 

De quoi faut-il se méfier ?

Il faut se méfier du risque de constipation qui peut être favorisé par ce type de régime.

CATEGORIE : regimes-et-menus