Le lecteur de glycémie

Le lecteur de glycémie

 

Le lecteur de glycémie est un appareil électronique permettant de mesurer soi-même en quelques secondes (de 3 à 5 secondes pour la plupart des appareils) sa glycémie.

 

 > Il s’agit d’une mesure de la glycémie réalisée par la personne elle-même, et non pas par le laboratoire d’analyses médicales. On parle d’automesure glycémique.

 

Comment fonctionne-t-il ?

 

L’appareil utilise une électrode de la forme d’une bandelette (chaque modèle ou marque de lecteur a son propre modèle d’électrode), qui doit être mise en contact avec une goutte de sang.

 

Certains
appareils doivent être étalonnés à chaque changement de lot de
bandelette (en entrant un code repris sur la boîte des électrodes, ou en
utilisant une électrode de calibration qui s’insère dans le lecteur).

 

Comment mesurer sa glycémie ?

 

Il faut se laver les mains avec de l’eau et du savon (ne pas utiliser d’alcool qui modifie les chiffres de la glycémie, ni de gel hydroalcoolique).

 

Une très petite goutte de sang est créée par une piqure sur
la face latérale de la pulpe d’un doigt de la main (droite ou gauche)
en évitant de piquer le pouce et  l’index qui ont très sensibles.

 

En approchant le bout de l’électrode de la goutte de sang, celle-ci est aspirée par capillarité.

 

L’affichage de la glycémie se fait ensuite automatiquement sur le lecteur.

 

Les lecteurs disposent d’une mémoire qui permet de conserver les dernières mesures (parfois plusieurs dizaines).

 

 > Attention : cet
appareil est personnel. Notamment, l’autopiqueur ne doit pas être
partagé avec une autre personne, en raison du risque de contamination
par une maladie infectieuse.

 

Quelles sont les limites de cette mesure ?

 

Le résultat est précis à 20% près, en plus ou en moins, par rapport à la mesure de la glycémie faite au laboratoire.

 

Cela veut dire que si le résultat de l’automesure est de 2 g/L, la glycémie peut être de 1,60 à 2,40 g/L.

Savoir mesurer sa glycémie

Lecteur de glycémie : A quoi servent les mesures ?

 

L’équilibre du diabète s’évalue avec le dosage de l’hémoglobine glyquée. L’automesure glycémique a d’autres objectifs :

– Identifier les situations favorables ou défavorables à l’équilibre glycémique;

– Identifier les éventuelles hypoglycémies, et agir pour les éviter.

 > Il s’agit d’un outil personnel, permettant d’accroître sa maîtrise sur son diabète.

 

Quand mesurer sa glycémie ?

 

La Haute Autorité de santé recommande l’utilisation de l’automesure glycémique dans des circonstances précises :

 

– En cas de prévision d’injections d’insuline à court ou moyen terme, 2 à 4 fois par jour, pour évaluer l’équilibre glycémique avant de décider des modalités de traitement.

– Encas de traitement risquant d’entraîner des hypoglycémies, de 2 fois par semaine à 2 fois par jour.

– Chez les patients traités par l’insuline,
au moins 4 fois par jour si le traitement comporte plus d’une injection
d’insuline par jour, 2 à 4 fois par jour si le traitement ne comporte
qu’une injection.

– Comme outil d’éducation thérapeutique chez les patients n’atteignant pas les objectifs de glycémie,
de 2 fois par semaine à 2 fois par jour. Il s’agit, comme nous l’avons
vu plus haut, d’utiliser les résultats des mesures pour améliorer son
équilibre glycémique. Cela nécessite d’en avoir parlé avec son médecin,
et d’avoir défini avec lui les modalités de ces mesures. Dans ce dernier
cadre, l’Assurance Maladie limite le remboursement à 200 électrodes par
an.

– L’Assurance Maladie rembourse un lecteur de glycémie tous les 4 ans.

 

Le carnet de glycémies

 

Tous les lecteurs de glycémie actuels comportent des mémoires,
permettant de visualiser la succession des mesures effectuées. Les
mémoires permettent de garder les chiffres de plusieurs dizaines de
mesures.

 

Mais il n’est pas possible d’écrire dans le lecteur les conditions dans lesquelles la glycémie a été réalisée, comme un malaise, un repas de fête ou une activité physique inhabituelle.

 

C’est dans ce type de circonstances que le carnet de glycémies trouve toute sa valeur.

Ce carnet est en général fourni par les fabricants de lecteurs de glycémie.

 

On peut aussi s’en procurer chez son pharmacien ou auprès de l’Association Française des Diabétiques.

CATEGORIE : vivre-avec