Bien choisir son savon, ça sert à quoi ?

Bien choisir son savon, ça sert à quoi ?

Tout simplement à avoir une peau propre
et saine, mais aussi douce et suffisamment hydratée… Au milieu du vaste
choix de savons proposé, on a parfois bien du mal à se repérer. Comment
choisir son savon, et selon quels critères ? Zoom sur l’importance
d’avoir un (ou plusieurs) bon(s) savon(s).

 

À quoi sert le savon ?

À la base, le savon sert à nettoyer et à désinfecter l’épiderme pour le débarrasser des agressions extérieures (pollution, germes, bactéries,
poussières…). Mais tous les savons ne se valent pas et tous ne
conviennent pas à tous les types de peaux ou à toutes les zones à
traiter.

Quel savon choisir pour sa peau ?

Il existe plusieurs sortes de savons
: le savon de toilette, le savon transparent à la glycérine, le savon
de Marseille à base d’huile et le savon d’Alep à base d’huile d’olive,
le savon surgras, enrichi en matières grasses (huile de karité,
d’amandes douces…) et le savon sans savon ou pain dermatologique, à base
de tensioactifs synthétiques.

 

Pour le visage, les
dermatologues sont formels : mieux vaut choisir un savon surgras ou un
savon sans savon. En effet, la peau du visage devant être davantage nettoyée
que le reste du corps à cause de son contact permanent avec
l’extérieur, le savon utilisé ne doit pas l’agresser. Le savon surgras
est le plus recommandé car il nettoie bien tout en évitant le
dessèchement de la peau grâce à ses agents hydratants. Le second, qui
mousse moins, est idéal pour les peaux atopiques (allergiques) ou
réactives.

 

Pour le corps, le choix est plus large. Outre
ces deux savons sans parfum qui peuvent être utilisés pour le corps dans
le cas d’une peau particulièrement fragile, on peut
maintenant trouver à peu près toutes les senteurs à tous les prix et
avec toutes les propriétés : miel pour adoucir, lavande pour relaxer,
lait pour apaiser… À noter que les grands parfumeurs s’y sont mis aussi
et que l’on peut nettoyer sa peau en l’enveloppant du parfum de son eau de toilette.

Nettoyer sa peau : choisir son savon
Conseils pratiques

Comment fabrique-t-on un savon ?

Par
saponication. C’est une opération chimique où on mélange un produit
gras (une huile généralement, des acides gras) et une base (produit
basique, généralement de la soude caustique). On obtient un savon et un
alcool de « graisse », le glycérol.

D’autres chimies permettent de fabriquer des détergents et des tensioactifs qui nettoient aussi et concurrencent les savons.

 

Un savon ou des savons ?

 

Il
faut choisir son savon en fonction de son type de peau (sèche ou
sensible, normale ou grasse, atopique…) et de la zone à traiter (le
corps, le visage, les parties intimes…), mais aussi de la fréquence
d’utilisation. Car si le savon a de véritables propriétés
assainissantes, un savon mal adapté au type de peau peut devenir source
d’irritations et d’inconfort. Ainsi, un savon pourra favoriser eczéma ou psoriasis, tandis qu’un autre aura au contraire un effet bénéfique sur ces pathologies.

 

Le savon de Marseille est-il toujours une référence ?

Très
dégraissant, il reste le mieux indiqué pour désinfecter et assainir la
peau, notamment celle des mains après des travaux de bricolage ou de
jardinage.

 

Mais attention : la peau des mains étant elle
aussi très fragile car très exposée, veillez à faire suivre ce décapage
d’une bonne couche de crème hydratante adaptée pour éviter le
dessèchement et les irritations.

CATEGORIE : hygiene-et-prevention